dimanche 28 octobre 2018

Hiroshi Sugimoto à Versailles

Sugimoto Versailles : de Sen no Rikyu à Piet Mondrian et Marcel Duchamp, une exposition à plusieurs niveaux de lecture et une déclinaison d'hommages.
L'artiste japonais Hiroshi Sugimoto a repensé la maison de thé traditionnelle de la culture japonaise et a créé "Glass Tea House Mondrian", un regard qui croise le sado (la voie du thé), le chanoyu (la cérémonie du thé) et l'abstraction contemporaine de l'artiste Piet Mondrian. Présentée à la Biennale de Venise en 2015, c'est maintenant à Versailles qu'elle est visible, jusqu'au 17 février prochain. Mais cette fois-ci, des liens supplémentaires y ont été ajoutés. 
Glass Tea House à la Biennale de Venise
Glass Tea House à la Biennale de Venise
Glass Tea House à la Biennale de Venise

L'exposition "Sugimoto Versailles" donne à voir bien plus que Glass Tea House, l'artiste présentant également des photographies et des sculptures. Cependant c'est vraiment cette nouvelle présentation du pavillon de thé qui nous intéresse ici. Hiroshi Sugimoto y a organisé une cérémonie du thé - chanoyu. 

Le chanoyu est une chose simple. Il consiste à préparer du thé et à le partager. Mais derrière cette apparente simplicité se cache une formidable complexité qui nous entraîne dans d'autres univers.


Glass Tea House est présentée dans le bassin du Plat Fond, près du Grand Trianon. Hiroshi Sugimoto explore en permanence le lien avec le passé et le temps. Le lien avec la culture japonaise est ici clairement énoncé. Hommage.

La mise en scène dans ce bassin trouve un équilibre qui lui est propre. L'accès à Glass Tea House se fait par un petit ponton en bois, au ras de l'eau. On a le sentiment que les personnages flottent, dégageant une irréelle légèreté. Tout ici est harmonie : le pavillon transparent et ses reflets sur l'eau, les gestes infiniment réglés et répétés du maître de thé, le calme, l'environnement du parc, les couleurs de l'automne, le soleil plus doux. Tout est marqué par l'harmonie, le wa, premier principe du chanoyu. 

Le bassin évoque l'élément eau, présent dans le jardin japonais et symbolisant kei, la pureté, le deuxième des quatre grands principes du chanoyu. 
Sei, le respect, est le troisième principe. Il est présent dans l'ensemble de la cérémonie et dans toute la démarche de l'artiste : respect du code du chanoyu, de la tradition, du passé, de l'histoire.
La cérémonie du thé a été codifiée par Sen no Rikyu (1522-1591), dans la deuxième moitié du 16ème siècle. Les trois écoles principales du chanoyu (Urasenke, Omotesenke et Mushakojisenke), la voie du thé, ont été fondées par des descendants de Sen no Rikyu.
Le chanoyu qui a été présenté à Versailles le 14 octobre a été dirigé par le maître de thé So-oku-sen, issu de l'école Mushakojisenke, assisté par Hiroshi Sugimoto lui-même. On peut donc considérer que ce chanoyu relève à la fois de la tradition et d'un performance d'art contemporain. 
Le château de Versailles commence son histoire avec la construction d'un relais de chasse en 1623 par Louis XIII.
Cette période est quasiment contemporaine (ou juste successive) de celle de la codification du chanoyu, et lui fait écho.
Si le premier lien est établi avec Piet Mondrian et l'art contemporain, le second lien est d'évidence historique, dans la correspondance des périodes.
S'y ajoute un troisième lien, beaucoup plus discret et qui est passé quasiment inaperçu. Il fait à nouveau appel au chanoyu. Lors de la cérémonie du thé, le maître de thé prépare un thé pour un invité et utilise des accessoires choisis  : bol à thé (chawan), fouet en bambou (chasen), cuillère en bambou (chashaku), louche en bambou (hishaku) ainsi qu'une bouilloire (kama) et un pot à eau froide.
Le bol à thé (chawan) qu'a utilisé Hiroshi Sugimoto était en fait une réplique miniature en porcelaine de "Fontaine" (1917), l'oeuvre emblématique de Marcel Duchamp.
Splendide clin d'oeil et deuxième hommage à l'art, le dadaïsme en l'occurence. L'art dans le souci du  détail, dans le non-dit, car ce chawan n'était pas visible pour les chanceux qui assistèrent (de loin) à ce chanoyu. L'évidence est souvent discrète, voire cachée.
Nous sommes bien à la croisée des chemins et des dialogues entre histoire et art contemporain, avec un parti pris minimaliste dans les moyens qui nous renvoie à ce regard extrême-oriental qui ne dit pas nécessairement tout et sait placer l'essentiel au second plan.
Cette rencontre nous amène au quatrième principe du chanoyu : jaku, la sérénité. 
Tout y a concouru, tout y a mené. 

samedi 20 octobre 2018

Quelques photos du chanoyu de Mai Saito à L'Essence du Thé


L'Essence du Thé a reçu la Maitre de thé Maï Saïto pour une cérémonie japonaise du Thé - chanoyu, le vendredi 12 octobre dernier. Une dizaine de participants a eu la chance de partager ce moment hors du temps.
Originaire de Tokyo, Maï Saïto a commencé l'apprentissage des règles du cha no yu (cérémonie du thé) avec sa grand-mère qui était Maître de thé. 

En 1989, elle est devenue disciple du maître Seiran Saito, de l'école Omotesenke. 
En 1994, elle a suivi un stage de perfectionnement auprès de maître Iemoto, dirigeant actuel de l'école Omotesenke. 
Venue en France en 1999, elle est devenue disciple de la maître Sôyô Takasugi, installée en Europe. Suite à sa disparition, elle devient la disciple du Maître Sokaku Suzuki, l'un des plus grands maîtres d'Omotesenke au Japon. 
Depuis elle a déjà exécuté de nombreuses démonstrations publiques de son art, dans des endroits prestigieux (Unesco, Musée Guimet) mais également dans des endroits plus discrets comme les bibliothèques et les maisons de thé.
Trois personnes se sont portées volontaires pour jouer le rôle des invités. Mai Saito a préparé le matcha pour chacun d'eux, successivement.
Chaque convive a pu déguster un wagashi, une préparation sucrée à base de pâte de haricots rouges azuki, avant de boire le matcha.
 Avant de préparer le matcha, la maître de thé essuie soigneusement tous les accessoires, mettant en oeuvre le troisième principe du chanoyu, sei - la pureté. Les quatre principes sont wa -l'harmonie, kei - le respect, sei - la pureté, jaku - la sérénité.
Elle ajoute de l'eau dans le bol - chawan avec la louche en bambou - hishaku
 puis remet l'excédent d'eau dans la bouilloire - o kama.
 Le thé est battu à l'aide du chasen - fouet en bambou.
 Une fois le matcha bu par l'invité, le chawan est rincé à l'eau.
Le thé matcha est conservé dans la boîte à thé - natsume.
Natsume, chawan et chashaku - cuillère à thé
 Natsume, chashaku et chasen
 Le pot à eau froide
La bouilloire - o kama, hishaku, natsume et chasen

Après la cérémonie, Mai Saito a répondu aux questions qui furent nombreuses, tout en préparant du matcha pour l'ensemble des participants.

vendredi 5 octobre 2018

Cérémonie japonaise du thé à L'Essence du Thé


La cérémonie sera dirigée par Maître Mai Saïto, de l'école Omotesenke.
Nombre de places limité, réservation obligatoire au 03 89 41 87 22 pu en passant directement à la boutique. Une participation est demandée.
Lire un article plus complet sur le matcha et la cérémonie japonaise du thé.

Flavio Behring à L'Essence du Thé


Nous avons eu le plaisir d'accueillir cette semaine Flavio Behring, grand Maître de Jiu Jiutsu, venu à la boutique pour acheter son thé vert au jasmin préféré, Mandarin Impérial. Flavio Behring voyage dans le monde entier et anime des stages dans sa spécialité. Il ne part jamais sans son Mandarin Impérial !

mercredi 3 octobre 2018

Chanoyu à L'Essence du Thé

Le chanoyu : 
Le thé d'une autre manière, 
une expérience unique, 
un moment de grâce, 
une culture à découvrir...


mardi 2 octobre 2018

Les nouvelles récoltes d'été sont arrivées : Doomni FOP SF 18 (Assam) et Giddapahar SFTGFOP1 SF 18 (Darjeeling).

Les deux derniers thés qui sont entrés en boutique sont tous les deux issus de la récolte de l'été 2019.
Tous deux viennent d'Inde, l'un de la région d'Assam, l'autre de la région de Darjeeling.

DOOMNI FOP SF 2018 est un thé noir d'Assam. La feuille est d'un beau brun et présente de nombreux bourgeons (tips) brun clair.
Au nez la feuille dégage de belles notes maltées et boisées. La liqueur est orange cuivrée, à reflets bruns.
En bouche on retrouve les mêmes notes mais sans excès de charpente, si l'on reste sur un temps d'infusion de 2 minutes 30. Si on rallonge le temps d'infusion, la charpente se développe rapidement avec une astringence marquée évoluant vers une infusion puissante. On peut y ajouter du lait.
Conseils de préparation : faire infuser 5 grammes de thé (= 1 cuillère à café très chargée) pendant 2min 30 pour une infusion aromatique et légère, de 3 à 5 minutes pour une infusion puissante et corsée, dans 0,5 litre d'eau à 95 degrés.
Filtrer, déguster.




Giddapahar SFTGFOP1 Musc DJ 44 SF 2018 est un thé noir issu du prestigieux jardin Giddapahar et c'est une très belle réussite ! Ce Darjeeling second flush 2018 est une splendeur, tant sur le plan olfactif que gustatif. La feuille est grande, de brun foncé à brun clair. 
Le nez est dominé par la verdure fraîche. La tasse est d'un bel orange cuivré, limpide et brillant.
 Au nez la liqueur développe une magnifique palette où l'on retrouve la verdure fraîche, le litchi, la pêche, suivis par de notes compotées.
En bouche on retrouve les mêmes notes, sans astringence ni amertume. La finale est longue et douce. Ce thé est un régal !
Conseils de préparation : faire infuser 5 grammes de thé (= une cuillère à café chargée) dans 0,5 litre d'eau à 90 degrés pendant 3 à 4 minutes.

Maëlle et Antoine nous rejoignent !

Nous avons le plaisir de vous présenter nos deux nouveaux collaborateurs, Maëlle et Antoine, qui ont rejoint nos rangs depuis le mois de septembre. Peut-être les avez-vous déjà rencontrés ? Si ce n'est pas le cas, cela ne saurait tarder.
Après un parcours dans l'hôtellerie de luxe, Maëlle entre dans le monde du thé. Elle saura metrre toutes ses compétences et sa riche expérience au service de notre noble produit. Elle s'occupera également de notre visibilité sur les réseaux sociaux.

Antoine est issu du domaine de la restauration et suit actuellement une formation en BTS "Communication et digitalisation de la relation client". En alternance, il sera présent à la boutique une semaine sur deux.

Cérémonie japonaise à L'Essence du Thé

Nous avons le plaisir de vous annoncer la reprise des activités de notre Ecole du Thé.
Pour commencer cette nouvelle saison, nous organisons une cérémonie japonaise du thé - Chanoyu
le vendredi 12 octobre
de 19 à 21 heures
à la boutique.
Cette cérémonie du thé sera assurée par Mme Mai Saïto, maître de thé formée à l'école Omotesenke.
Le nombre de places étant limité, l'inscription est obligatoire. Une participation est demandée.
Renseignements et inscription : 
soit en téléphonant au 03 89 41 87 22
soit en écrivant à essence-the@orange.fr
soit en passant directement à la boutique.
La cérémonie du thé japonaise, chanoyu, doit être dirigée par un maître de thé. Lors de cette soirée, c'est Mme Mai Saïto, diplômée de l'Ecole de Thé Omotesenke, qui officiera et préparera le matcha, le thé vert en poudre. 
Participer à un chanoyu est une expérience inoubliable.
En guise de préambule nous vous situerons le chanoyu dans son histoire et vous en expliquerons les principes, les règles et le déroulement.
La maître Mai Saïto préparera ensuite le thé pour des invités. Cette deuxième partie constitue la cérémonie du thé proprement dite. Cette partie sera silencieuse et une seule personne sera habilitée à faire des photos, qui seront ensuite partagées.
Pour clôre la soirée, Mme Mai Saïto répondra aux questions et préparera du thé afin que tous les participants puissent le goûter.
Aucune connaissance préalable n'est nécessaire pour participer à ce chanoyu. La soirée durera environ deux heures, en fonction des questions qui seront posées.

mardi 18 septembre 2018

Vu sur Instagram

Un amateur éclairé de thé est passé à L'Essence du Thé le samedi 15 septembre pour une dégustation. Voici l'article publié sur Instagram sous son compte curious.i.tea . Merci à lui pour cet avis qui nous fait plaisir à lire.

 

mardi 21 août 2018

Halmari : nouvel Assam Second Flush

Nous avons le plaisir de vous annoncer l'arrivée d'un nouveau thé noir d'Assam (Inde) dans notre catalogue :
Halmari Cl  TGFOP SF 17
vue de la plantation
Ce thé noir est produit dans le nord est de l'Inde dans la plaine du Brahmapoutre, dans la Ceinture de Moran, à l'est du fleuve. Le jardin Halmari, qui couvre une superficie de 534 hectares, produit essentiellement des thés noirs. Il appartient depuis 1913 à la famille Daga. Situé dans les plaines luxuriantes du Haut-Assam il propose des thés se caractérisant à la fois par une structure bien maîtrisée et la finesse de leurs arômes.
la cueillette du thé dans le jardin Halmari

Le jardin Halmari propose depuis le début des années 1980 des lots de thés noirs de très belle qualité, où l'on retrouve les caractéristiques des grands Assam.
les théiers sous les arbres

Il se classe parmi les dix meilleurs jardins d'Assam. Récoltés de début juin à mi-août, les thés sont transformés dans la "factory" en respectant des règles précises pour aboutir à la meilleure qualité de thé.


feuille sèche

La feuille sèche est à dominante brun foncé, avec de nombreux bourgeons brun clair. Le nez est boisé, avec des touches de fruits rouges cuits et de céréales.
liqueur
La liqueur est d'un bel orangé limpide tirant vers le brun. En bouche, on remarque la combinaison d'une charpente équilibrée, sans excès de tanins, de notes rondes et maltées enrichies par de subtiles nuances de fruits noirs (mûres), d'agrumes (citron) et d'épices. Un bel équilibre en bouche, sans amertume ni astringence, à la fois rond et architecturé.  
Ce thé convient parfaitement pour le petit déjeuner ou le brunch mais saura également accompagner vos goûters gourmands.

 
 
Conseils de préparation : faire infuser 5 grammes de thé (= une cuillère à café bombée) dans 0,5 litre d'eau à 95 degrés pendant 4 à 6 minutes selon la force désirée. Filtrer, déguster.

vendredi 17 août 2018

Préparer le thé glacé ? Facile !

Préparer un thé glacé ? Rien de plus simple.
Il vous faut :
- une cuillère à soupe bien chargée de thé (aromatisé de préférence, c'est plus goûteux)
- Une carafe contenant un litre d'eau froide
- Un réfrigérateur
- Un peu de patience…



Mélange Tai Chi  (thés noirs et verts du Yunnan, aromatisés à l'ananas et au pamplemousse, avec des morceaux d'ananas et des écorces de citron et d'orange) préparé en thé glacé, présenté avec des quartiers de pêche blanche)
Vous pouvez retrouver ce thé sur notre site en suivant ce lien

Préparer le thé glacé : Pour préparer un bon thé glacé, nous vous conseillons de faire infuser 8 grammes de thé (= 1 cuillère à soupe bombée) dans 1 litre d'eau froide au réfrigérateur, pour un temps d'infusion de 4 à 6 heures.
Filtrer, déguster.
En prolongeant le temps d'infusion de deux heures vous obtiendrez une infusion plus puissante et plus corsée.

Une fois infusé et filtré, vous pouvez agrémenter votre thé glacé avec une feuille de menthe, de basilic, une tranche de citron ou d'orange, des petits cubes de fruits frais etc...

Cookies et données collectées sur le blog

Chères amatrices et chers amateurs de thé
 
Conformément à la législation européenne, nous vous informons que nous n'utilisons pas de cookies sur notre blog. Nous ne collectons pas de données et par conséquent n'en faisons pas usage. Ces mêmes données ne sont pas transmises, sous aucune forme, à des tiers à des fins d'utilisation.

Par ailleurs Google nous a fait savoir que
"par mesure de courtoisie, nous avons ajouté sur votre blog une note d'information expliquant l'utilisation que fait Google de certains cookies Blogger et Google, y compris les cookies Google Analytics et AdSense, ainsi que d'autres données collectées par Google.

Vous êtes tenu de confirmer que ces informations concernent effectivement votre blog et qu'elles y apparaissent. Si vous utilisez d'autres cookies, notamment parce que vous avez ajouté des fonctionnalités tierces, il se peut que cette note d'information ne vous concerne pas. Si vous incluez les fonctions d'autres fournisseurs, il est possible que des informations supplémentaires soient collectées auprès de vos utilisateurs."


Note d'information transmise par Google : "Ce site utilise des cookies provenant de Google pour fournir ses services et analyser le trafic. Votre adresse IP et votre user-agent, ainsi que des statistiques relatives aux performances et à la sécurité, sont transmis à Google afin d'assurer un service de qualité, de générer des statistiques d'utilisation, et de détecter et de résoudre les problèmes d'abus."
 
Nous n'avons pas inclus des fonctions d'autres fournisseurs.

mercredi 16 mai 2018

Invitation au vernissage de l'exposition des oeuvres d'Alma Bucciali

Chères clientes, chers clients
Nous avons le plaisir de vous inviter au 
vernissage de l'exposition des oeuvres de
Alma BUCCIALI
le jeudi 17 mai
de 19 à 21 heures
à la boutique.
Vous aurez le plaisir de rencontrer l'artiste qui parlera de son travail, tout en dégustant un thé de son choix.
N'hésitez pas à venir y faire un tour et à découvrir un travail très intéressant.

Les Darjeeling First Flush 2018 sont arrivés !

Les nouveaux Darjeeling First Flush 2018 sont arrivés.
Mais avant d'en parler, nous souhaitons faire le point sur les récoltes précédentes et sur les hausses de prix qui sont annoncées.
Suite aux mouvements sociaux de l'année dernière et de la grève générale qui a fait baisser la production des thés de Darjeeling de 90%, il n'y eut pas de récolte de Second Flush ( récolte d'été) et la récolte de ce printemps ne fut pas fameuse pour des raisons d'entretien des théiers et de manque de personnel. Les récoltes du printemps 2018 seront rares, nous sommes heureux de pouvoir vous en présenter deux.
Par ailleurs, la baisse de la production entraîne mécaniquement une hausse des prix par le jeu de l'offre et de la demande. Jusqu'à présent tous les distributeurs se sont appuyés sur leurs stocks de thés issus des récoltes de 2016, modérant ainsi cette hausse. Actuellement ces stocks sont à peu près écoulés et la hausse des prix commence à se faire sentir. 
Les thés de 2018 seront donc non seulement rares mais également plus chers. Mais revenons à la nouvelle récolte !

Nous avons pu trouver pour vous deux crus produits dans des jardins réputés : Tindharia et Mahalderam.Situés tous les deux dans le district de Kurseong Sud, ces jardins se caractérisent par la régularité et la qualité de leurs lots de thé. Ces deux thés sont issus d'une cueillette fine (bourgeon + 2 feuilles) réalisée au tout début du mois de mars dernier.

Darjeeling Tindharia FTGFOP 1 FF 2018 Bio
Ce thé a été récolté le 1er mars 2018. Son grade FTGFOP 1 est le deuxième grade le plus élevé dans la classification.
La feuille sèche se caractérise par de belles feuilles sombres et vertes qui développent des notes végétales finement poivrées. 
La liqueur est d'un bel orange foncé. elle développe des notes d'olive verte, de peau de pêche avec une note poivrée. La saveur est douce et sucrée. La longueur en bouche est très belle.


Darjeeling Mahalderam Wonder FF 2018 Bio


Ce thé a été récolté le 3 mars 2018. Son grade "Wonder" le classe parmi les thés d'exception. La parcelle de la cueillette est plantée uniquement en théiers Camélia Sinensis.

La couleur de la feuille sèche va de vert à vert sombre. Les notes sont fleuries et fruitées.
La liqueur est d'un orange cuivré brillant. Elle est marquée par des notes de fruits exotiques (mangue), de rose, d'amande et de pêche.
La longueur en bouche est exceptionnelle et les arômes gardent une incroyable persistance. Un thé d'exception !

Ces deux thés sont superbes ! Ils peuvent être dégustés pour le plaisir mais accompagneront également avec bonheur une pâtisserie fine.


Conseils de préparation : Faire infuser 5 grammes de thé (= 1 cuillère à soupe de thé) dans 0,5 litre d'eau à 90 degrés pendant 4 à 5 minutes. Filtrer, déguster.

jeudi 3 mai 2018

De nouveaux bols à matcha japonais

Nous venons de rentrer cinq nouveaux bols à matcha japonais. Ces bols sont conçus pour la préparation du thé vert en poudre (matcha) et sont également utilisés pendant la cérémonie japonaise du thé (chanoyu). Ils peuvent cependant servir à une consommation courante du thé infusé.
Issus de l'atelier d'un potier amateur de culture et de techniques céramistes japonaises, chaque bol (chawan) est unique et incomparable. Chaque pièce est signée par le potier.
En voici quelques photos, avec les dimensions et la référence de chaque bol :

Ref 781 : diamètre 12,5 cm, hauteur 8 cm, couleurs du décor : blanc, gris, beige, brun et noir.
vue de profil
Vue de l'intérieur
 
Ref 782 : diamètre 10,5 cm,  hauteur 7,5 cm, couleurs du décor : brun, beige, gris foncé et coulures claires
vue de profil

vue de l'intérieur

Ref 783 : diamètre 9,5 cm  hauteur 8,5 cm couleurs du décor : vert sombre avec liseret bleu, fond brun nmoucheté 
vue de profil

vue de l'intérieur
  Ref 784  diamètre 10 cm, hauteur 8 cm, couleurs du décor brun et bleu en coulures, intérieur brun 
vue de profil

vue de l'intérieur
 Ref 785  diamètre10,5 cm,  hauteur  6,5 cm, couleurs du décor : gris, beige, brun et rouge
vue de profil

vue de l'intérieur

Pour plus de renseignements, vous pouvez nous contacter au 03 89 41 87 22 ou nous écrire à essence-the@orange.fr